sauter le menu
ACCUEIL/BLOG

Comment stopper l’évolution de la dmla ?

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l'âge est une maladie qui peut s'avérer grave, amenant parfois à la cécité totale. Selon l'Inserm, environ 30 % des personnes de 75 ans et plus en sont atteintes mais les plus de 50 ans sont tous concernés. Pour limiter les risques d'évolution et freiner les processus liés à la DMLA, certaines solutions peuvent être mises en place.
Quels sont les outils de prévention et de diagnostic ? Comment stopper l'évolution de la DMLA ? Nous faisons le point avec vous.

Qu'est-ce que la DMLA ?

Avant de se demander comment stopper l'évolution de la DMLA, il faut d'abord bien comprendre comment survient cette dégénérescence et quels en sont les symptômes. La DMLA touche précisément les cellules situées au centre de la rétine appelées cellules de la macula. Impossible d'avoir une bonne vision centrale si cette zone est atteinte ! Les personnes souffrant de DMLA se plaignent bien souvent de mal distinguer les traits de visage de leurs proches ou encore de ne pas pouvoir lire leur journal. Cette maladie dégénérative entraîne des troubles visuels persistants et une détérioration progressive de la macula. Les lésions sont irréversibles.

Quels sont les symptômes de la DMLA ?

Les symptômes de la DMLA apparaissent un à un ou brusquement de façon simultanée. Dans les deux cas, la visite chez un ophtalmologue s'impose. Un contrôle annuel est de toute façon recommandé dès l'âge de 50 ans.
Voici les principaux symptômes de la DMLA :

  • difficultés de la vision nocturne ;
  • diminution de l'acuité visuelle ;
  • courbures des lignes normalement droites ;
  • déformation des photographies et images ;
  • besoin de plus de lumière pour lire ou écrire ;
  • impression de tâche sombre au centre de l'œil avec déformation de la vision plus ou moins importante, etc.

L'apparition de l'un de ces symptômes, soudaine ou non, doit vous inciter à consulter un ophtalmologue dans les meilleurs délais, surtout si vous êtes âgé de plus de 50 ans.

Quelles sont les deux catégories de DMLA connues ?

Deux types de DMLA sont diagnostiqués par les ophtalmologues :

  • la DMLA atrophique : il s'agit de l'évolution lente de la maladie. Également appelée DMLA sèche, cette dégénérescence de l'œil est une atteinte aux photorécepteurs survenant avec l'âge ;
  • la DMLA exsudative ou néo vasculaire est l'évolution rapide de la maladie. Plus rare, cette dégénérescence est aussi plus grave puisque des vaisseaux non conformes se forment au niveau de la rétine et provoquent des écoulements ou/et œdèmes à l'intérieur de l'œil. Sachez que des traitements existent et sont efficaces si pris à temps.

Certains facteurs de risque sont mis en avant par les professionnels dont l'hérédité et la génétique, l'obésité, une glycémie élevée, l'excès de tabac et d'alcool, le mauvais cholestérol, etc.

Dépister la DMLA : les outils de diagnostic

Différents tests existent pour détecter la DMLA :

  • Le test d'Amsler peut être réalisé chez soi en se procurant simplement un imprimé en ligne sur https://association-dmla.org. Disposez cet imprimé à 20 cm environ de vos yeux et fixez le point au centre. Si les lignes ne vous semblent pas droites, si le tableau est déformé... le risque de développer une DMLA est accru. Consultez rapidement ;
  • l'ophtalmologue dispose de plusieurs outils pour détecter la DMLA chez ses patients et livre des conseils efficaces pour freiner l'évolution de la maladie : repos des yeux, moins d'écrans, meilleure hygiène de vie, etc.

Tâchons désormais de voir comment stopper l'évolution de la DMLA en adoptant les bons réflexes et les bonnes habitudes.

Comment stopper l'évolution de la DMLA : les solutions préconisées chez soi

Limiter l'évolution de la DMLA est possible en adoptant d'autres habitudes et en faisant attention à soi. Difficile d'arrêter complètement la maladie mais des alternatives existent pour ne pas favoriser sa progression.
Comment stopper l'évolution de la DMLA au quotidien ? Des moyens simples sont à votre disposition. En effet, travailler sur ses addictions peut aider à réduire les risques et surveiller son alimentation est un bon moyen de ne pas accumuler de mauvaises graisses. Vous l'avez compris : la première solution consiste à remettre en question son hygiène de vie et sa routine journalière.

Comment stopper l'évolution de la DMLA en modifiant ses habitudes ?

Changer son alimentation en variant ses repas et en préférant des produits frais locaux peut aider à retrouver une bonne hygiène de vie. Des légumes cuits ou présentés sous la forme de crudités apportent des nutriments essentiels mais aussi des vitamines et minéraux. Boire régulièrement une eau claire et de qualité est aussi un moyen d'éliminer les mauvaises toxines. De même, probiotiques et antioxydants sont de bons alliés pour garder son acuité visuelle. Choisissez des compléments alimentaires riches en lutéine et zeaxanthine et consommez des épinards, des brocolis, des clémentines et des mandarines, des œufs et poissons gras, etc. Conjuguée à une activité physique régulière, une bonne alimentation contribue à une meilleure santé générale.

Comment continuer à s'informer lorsque les yeux sont atteints par la DMLA ?

Autrement dit, comment stopper l'évolution de la DMLA sans se priver de ses loisirs culturels ? La lecture de la presse à voix haute dans un contexte de perte progressive de vision représente une solution alternative intéressante, facile à mettre en place et particulièrement agréable à utiliser. La solution Vocale Presse est sur-mesure pour ceux qui souhaitent freiner l'évolution des maladies dégénératives de l'œil et retrouver un certain plaisir à s'informer en choisissant les articles les plus pertinents.

Comment stopper l'évolution de la DMLA : les solutions pour malvoyants

Les solutions pour malvoyants que nous développons, et plus spécifiquement la lecture audio des quotidiens et magazines via un ordinateur, une tablette ou un smartphone répondent à un besoin précis tout en restant abordables. Des avancées significatives ont lieu dans le traitement des pathologies entraînant une maculopathie et autres dégénérescences de l'œil. Suite aux interventions chirurgicales efficaces en cas de DMLA humide : photothérapie dynamique, photo coagulation, injection d'anti VGEF, etc. ces méthodes peuvent être d'un grand réconfort pour les patients, leur permettant de reposer leurs yeux jusqu'au rétablissement complet.

Vous comprenez à présent comment stopper l'évolution de la DMLA. Des professionnels sont à votre disposition pour vous guider et vous conseiller sur les bonnes habitudes à prendre au quotidien sans pour autant vous priver de plaisirs simples qui remontent le moral.



À lire...

Vous avez besoin d’un renseignement ?
04 91 65 51 19

Un renseignement ?

Recevoir une brochure Me rappeler gratuitement Appeler le 04 91 65 51 19 Une question